Le porte-voix

Actualités du CEPEO

AccueilNouvellesNouvelle présidence et vice-présidence pour l’ACÉPO!

Nouvelle présidence et vice-présidence pour l’ACÉPO!

C’est dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’Association des conseils scolaires des écoles publiques de l’Ontario (ACEPO) que, le samedi 21 janvier dernier, Denis M. Chartrand (conseiller scolaire pour le CEPEO) et Jean-François L’Heureux (conseiller scolaire et président du CSViamonde), ont été élus respectivement comme président et vice-président de cette même association.

Nous avons posé quelques questions à M. Chartrand quant à son rôle et ses nouvelles fonctions à titre de président de l’ACEPO.

Q : À titre de président de l’Association des conseils scolaires des écoles publiques de l’Ontario (ACEPO), quels sont les grands projets que vous aimeriez proposer à vos collègues durant votre mandat?

R : Il y a de grands sujets d’importance pour l’ACÉPO sur lesquels j’aimerais dédier mon mandat.

Premièrement, il faut continuer d’affirmer notre place et s’approprier celle-ci sur la place francophone en Ontario.

Il faut continuer de collaborer avec les acteurs de l’administration et de la gestion des différents conseils scolaires afin d’assurer la qualité de l’enseignement du français dans les écoles publiques. Nous visons la facilitation de nos interventions en encourageant le partage de nos connaissances, de bonnes pratiques, de nos bons coups et de nos ressources dans la mesure du possible.

Le mandat du conseil d’administration de l’ACÉPO en est un de collaboration ; il faut travailler ensemble pour dresser un meilleur portrait de la réalité dans laquelle nous évoluons pour ensuite étayer nos besoins devant le ministère de l’Éducation de l’Ontario à Toronto.

Deuxièmement, il faut assurer la vitalité du système d’éducation francophone public. Notre système d’éducation doit continuer à grandir et nous devons consolider notre présence dans les communautés afin d’assurer une éducation de qualité dans toutes les régions de l’Ontario. Notre système grandit de manière importante et nous souhaitons qu’il continue de le faire!

Q : Quel est votre souhait le plus cher pour le réseau des écoles inclusives ?

R: Mon plus grand souhait, c’est que TOUS les élèves francophones de partout en Ontario, peu importe la différence qu’ils embrassent, ai une chance égale à l’éducation! Francophones, ayants droit et francophiles, tous devraient avoir accès à une éducation publique de langue française et devraient se prévaloir de ce droit qui contribue à la vitalité de notre langue et de notre culture! ; le droit à l’éducation en français est un droit qui se partage d’une génération à l’autre.

Partout en Ontario, les élèves devraient avoir accès à des écoles qui offrent un éventail complet des cours et des programmes qui sont offerts dans les grands centres.