Communiqué de presse

AccueilNouvellesFABLE DE LA RENTRÉE SCOLAIRE

FABLE DE LA RENTRÉE SCOLAIRE

OTTAWA, le lundi 28 août 2017 – Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) a pensé vous offrir cette petite fable, à vous qui mettrez en lumière tous ces sentiments qui habitent demain les petits et les grands.

 

Ces petites tortues qui ne quittent pas la mer

 

fable-rentrée-1.jpg

 

 

Il embrasse sa mer. Mille fois ou presque. Au moins cinq fois en tout cas. Son sac à dos ferme à peine tellement il est plein. Un an de fournitures scolaires; la fermeture éclair distend les coutures en guise de protestation.

 

Juste là, en face, le jardin s’anime déjà.

Il avance timidement, petit, avec son sac qui le déborde de partout. Qui lui tire les épaules vers l’arrière. Pour répartir le poids, lui tire la tête vers l’avant. C’est une petite tortue.

 

fable-rentrée-2.jpg

 

 

Autour, tout est bruyant de bruits nouveaux. Il hésite encore. S’arrête. Se retourne. Sa mer le suit dans son sillage. Pour l’encourager le berce un temps dans ses moutons. Il se rassure de la voir aussi calme. Elle ne l’est pas, mais il est petit, et ne sait rien des abîmes qui bouillonnent parfois sous les mers, lorsqu’elles se font calmes.

 

– Ça va bien aller, qu’elle murmure enfin, dans son doux clapotis.

 

fable-rentrée-3.jpg

Il sourit, ne doute pas un instant qu’elle cherche elle-même à s’en convaincre, et l’embrasse tendrement. Mille fois ou presque. Au moins cinq fois en tout cas. Puis il inspire son parfum qu’il emporte avec lui. Elle ne le suit pas cette fois. À lui d’opposer son murmure, comme sa carapace, à tous les bruits nouveaux.

 

C’est maintenant elle qui se retourne comme il s’éloigne. Qui se rassure, de le voir calme. Et  dans le jardin, quand son sac disparaît, quand la première cloche sonne le début de l’arrêt, elle l’entend crier, plus fier que jamais :

 

– Ça va bien aller!, et bien ça irait.

 

À tous ceux qui vivent la rentrée d’un enfant, n’oubliez jamais que les tortues transportent leur maison partout où elles vont. Même ailleurs, vos enfants ne vous quittent jamais.

 

Texte: Alexandre Meloche Dorris

Illustrations: Guillaume Perreault

– 30 –

 

Conjuguer l’avenir au présent. Les 43 écoles du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) forment les citoyens de demain, et c’est pourquoi elles sont toujours à l’avant-garde dans leurs méthodes d’enseignement. Normal, puisqu’il faut être en avance sur son temps pour enseigner l’avenir.

Renseignements:

Valentine Hébert | Gestionnaire des communications

T 613-742-8960 poste 2023 | C valentine.hebert@cepeo.on.ca