Le porte-voix

Actualités du CEPEO

AccueilNouvellesDécouvrez la récipiendaire de l’Ordre d’Ottawa 2017

Découvrez la récipiendaire de l’Ordre d’Ottawa 2017

IMG_2249.jpgLe Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario est extrêmement fier de souligner la contribution exceptionnelle de sa directrice de l’éducation et secrétaire-trésorière, Madame Édith Dumont, afin d’améliorer le bien-être de la communauté ottavienne ainsi que pour sa sélection parmi les récipiendaires 2017 de l’Ordre d’Ottawa. C’est ce soir que le maire d’Ottawa remet les prix aux lauréats au cours d’une cérémonie officielle, nous lui souhaitons une belle soirée.

Que signifie, pour vous, l’Ordre d’Ottawa?

Recevoir l’Ordre d’Ottawa est un véritable honneur, car il signifie une reconnaissance et une appréciation du travail et de l’engagement citoyen que je m’efforce d’incarner au quotidien. C’est une façon très valorisante de dire aux citoyens et aux citoyennes, que nous pouvons jouer un rôle important et que nos engagements contribuent à faire avancer des projets de société qui concourent au bien-être de toute la communauté. Cette reconnaissance est importante, car elle nous encourage à nous impliquer et à contribuer à l’épanouissement de nos milieux de vie. Recevoir l’Ordre d’Ottawa m’offre la possibilité de signifier à quel point il y a de personnes d’impliquées quand les projets s’actualisent, quand les actions sont prises et quand les objectifs se réalisent. L’obtention de cet honneur génère mille mercis que je dois dédier à plusieurs autres citoyens et citoyennes et collègues de travail qui contribuent, tous les jours, à faire de la ville d’Ottawa et dans mon cas, des écoles francophones, des milieux de vie accueillants, innovants et dynamiques à tout point de vue.

Comment décririez-vous votre contribution à l’amélioration du bien-être des résidents d’Ottawa?

Je suis d’abord et avant tout impliquée comme citoyenne au sein de ma communauté. J’aime les gens et j’aime jaser, alors, je suis très présente dans les activités communautaires pour des collectes de fonds, les soirées qui mettent en valeur la culture francophone et les artistes franco-ontariens, les regroupements qui veulent s’impliquer et faire avancer des dossiers qui auront des retombées sur la communauté d’Ottawa. Par exemple, je consacre du temps à la Nouvelle Scène pour y apporter mon soutien et mes idées afin de maximiser son rayonnement et sa pérennité. Je suis, aussi, impliquée au sein d’un comité municipal portant sur la prévention du crime ainsi que sur celui qui tente de mettre en oeuvre l’idée qu’Ottawa est une ville compatissante. Je siège, également, au conseil d’administration du Ottawa Network for Education qui est, notamment, en lien avec les Petits déjeuners dans les écoles. Je donne aussi de mon temps à l’organisation Les cercles de Sophie, qui cherche, entre autres, à améliorer le bien-être, la dignité et les conditions de vie des femmes francophones d’Ottawa.

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans vos tâches quotidiennes?

C’est en écoutant et en discutant avec les jeunes de nos écoles que je réalise à quel point notre travail en éducation joue un rôle majeur. C’est auprès d’eux que je trouve la motivation, la persévérance et la créativité de créer des espaces de travail à l’avant-garde et des environnements d’apprentissage novateurs qui peuvent vraiment nous permettre de dépasser nos limites, de réaliser nos rêves, d’innover afin que chaque personne puisse se réaliser pleinement et s’intéresser au monde qui nous entoure. Je suis persuadée qu’en éducation notre devoir est d’ouvrir des voies, d’ouvrir des passages, de créer des opportunités pour que chaque enfant puisse apprendre : à se connaître pour s’épanouir, à reconnaître les autres pour apprécier la diversité et vivre l’inclusion et à créer son histoire dans un esprit de bien collectif.

À ce jour, quelle est, selon vous, votre plus grande contribution à la communauté d’Ottawa?

Au-delà de mes implications citoyennes dans divers dossiers, je dirais que ma plus grande contribution est de travailler au sein d’une institution scolaire et par conséquent, d’offrir à Ottawa un conseil scolaire public et laïque qui valorise et célèbre la diversité, qui croit profondément que l’inclusion et l’équité doivent exercer un rôle de toile de fond à la vie étudiante, qui fait rayonner le pouvoir économique, culturel, social et politique de la langue française. Ottawa est une capitale riche de ses communautés scolaires et je suis tellement fière de diriger l’une de ses organisations.

Vous pouvez aussi lire l’article suivant : La personnalité de la semaine – Radio-Canada https://www.pressreader.com/canada/le-droit/20171120/281694025079235

Entrevue : http://ici.radio-canada.ca/info/videos/media-7814900/edith-dumont-20-novembre