Le porte-voix

Actualités du CEPEO

AccueilNouvellesLe CEPEO à Bucarest pour discuter entrepreneuriat au féminin, en Francophonie

Le CEPEO à Bucarest pour discuter entrepreneuriat au féminin, en Francophonie

«Création, innovation, entrepreneuriat, croissance et développement : les femmes s’imposent!», tel était le titre de la conférence à laquelle Mme Édith Dumont, directrice de l’éducation et Mme Bianca Girard, directrice des Services éducatifs ont participé au début novembre en Roumanie, sur invitation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Près de 800 femmes de tous horizons avaient été invitées pour aborder trois thèmes : 1) Droits des femmes et accès au marché du travail, 2) Innovation et entreprenariat féminin et 3) Leadership des femmes dans la gouvernance économique.

Les représentantes du CEPEO ont eu l’occasion de leur rappeler notre situation minoritaire en Ontario, et ont fait valoir que, pour le CEPEO, développer la culture entrepreneuriale à l’école va bien au-delà du développement de la fibre entrepreneuriale des jeunes et fait partie intégrante du développement des compétences dites du « XXIe siècle ». Développer la culture entrepreneuriale, c’est se donner des occasions « explicites et intentionnelles » de stimuler les apprenantes et apprenants à la persévérance en leur donnant le goût d’entreprendre et de s’impliquer dans la résolution de problématiques réelles qui les interpellent. C’est aussi les encourager et les inciter à passer à l’action et à innover dans la perspective d’apporter une contribution à leur communauté. C’est leur fournir des occasions d’agir sur leur environnement social, culturel, communautaire et économique.

« Nos conversations n’ont fait que renforcer notre sentiment profond de l’importance de créer les conditions gagnantes pour que nos jeunes filles développent une confiance en elles à un point tel où elles se sentiront interpellées, elles aussi, à s’engager et à contribuer à l’épanouissement de leurs communautés » ont indiqué à leur retour Mmes Dumont et Girard.

Pour rappel, l’Ontario est membre observateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2016.