Pluralisme

Pour toutes demandes médias au sujet de nos écoles, veuillez communiquer avec l’équipe des communications aux coordonnées suivantes :

Téléphone: 613-742-8960

Courriel : medias@cepeo.on.ca

AccueilPluralisme

Pluralisme

Le CEPEO s’engage dans la voie du pluralisme pour assurer le respect et la valorisation de la diversité humaine et en faire un moteur d’innovation et de bien commun pour son organisation.

Notre mission est guidée par notre inclusivité et notre humanité commune, dans une perspective d’équité et de développement durable, où chacun fait preuve de solidarité, de respect, d’ouverture, d’écoute et de décentration.

Le pluralisme, c’est valoriser les différences entre les êtres humains et reconnaître l’enrichissement collectif qui en résulte.

Nous favorisons la participation citoyenne et le soutien à l’éducation en langue française.

Nous contribuons à l’essor d’une communauté francophone vibrante, résiliente et unifiée dans toutes ses diversités.

Notre communauté grandit. Elle se compose… 

  • de parents qui nous font confiance : nous desservons 18 000 élèves et apprenants, soit 6 000 de plus qu’en 2010 ; 
  • d’une communauté d’élèves et d’apprenants riche de 96 langues parlées et issue de plus de 130 pays ; 
  • de 5 000 employés de diverses origines et cultures.

Nous vivons le pluralisme de bien des façons. Nous le vivons au quotidien dans notre pratique constante de la bienveillance. Nous le vivons par la reconnaissance d’un ensemble de moments importants qui se produisent tout au long de l’année. Nous le vivons dans notre planification annuelle et dans nos rapports avec tous nos intervenants . Nous le vivons par notre engagement sincère et innovateur envers l’équité, la diversité et le respect des droits de la personne. Enfin, nous le vivons par le biais de notre approche du renouvellement du personnel et d’acquisition de talent.

Découvrez notre programme des journées systémiques

Découvrez notre espace web « Perspectives et éducation autochtone »

Découvrez nos initiatives en équité, droits de la personne et pluralisme