AccueilPerspectives et éducation autochtoneVitalité autochtone au CEPEO

Vitalité autochtone au CEPEO

Année scolaire 2021-2022

FÉVRIER 2022 - La Journée du chandail rose

Les élèves et les membres du personnel du CEPEO ont été invités à porter du rose le 23 février dernier dans le cadre de la Journée du chandail rose ! Le personnel scolaire ont choisi de porter des chandails dont le motif fut créer par une artiste autochtone! Le CEPEO est fier d’encourager des initiatives qui contribuent à créer des milieux sécuritaires, bienveillants et inclusifs.

Enseignants portent des chandails roses

AVRIL À JUIN 2022 - Ateliers artistiques autochtones

37 ateliers artistiques autochtones furent organisés dans 11 écoles du CEPEO durant la période d’avril à juin 2022. Ces ateliers étaient une opportunité pour les élèves participants de découvrir davantage les différentes cultures autochtones par le biais de l’art. Voici les différents types d’ateliers qui furent offerts aux élèves de la Maternelle à la 12e année :

Atelier de confection d’un sac de médecine avec Makatew : Marc Forgette, Anicinape de la communauté Wahgoshig, confectionnait avec les élèves un sac de médecine, tout en leur offrant les enseignants liés à l’utilisation et à la signification du sac, ainsi que sur la roue de la médecine et des médecines sacrées.

Atelier de danse autochtone avec Makhena Rankin-Guérin : Cette jeune artiste autochtone, danseuse de cerceaux de la nation Abitibiwinni à Pikogan, vit maintenant à Ottawa. Elle offre aux élèves un atelier de danse autochtone ou elle explique ce que signifie la danse dans sa culture et fait découvrir aux apprenants les différentes images que l’on peut voir dans la danse de cerceaux. Elle discute avec eux différents types de danse que l’on retrouve dans un pow wow et fait ensuite danser les élèves au pas de la danse intertribale, qui se veut une danse que tous peuvent performer à cet événement.

Atelier de confection d’arbre de vie avec Makhena Rankin-Guérin : Cet atelier, offert également par Makhena, permet aux élèves de confectionner un médaillon en forme d’arbre. L’artiste offre des enseignements quant à l’importance des arbres, du maintien du territoire et du symbolisme de l’arbre dans sa culture.

Atelier musical sur le tambour autochtone avec Rene Racine : Rene est anishnabe de la communauté de Kitigan Zibi près d’Ottawa. Ce dernier offre un atelier musical autour du tambour. Après avoir interprété quelques chansons sur le tambour, Rene explique aux élèves l’importance du tambour dans sa culture, les différentes sortes de tambour et les matériaux utilisés pour les construire. Souvent, l’artiste va raconter des récits et des histoires qui parlent du tambour et de son importance. Finalement, il permet aux élèves de manipuler le tambour en étant respectueux de l’objet sacré.