AccueilServicesServices aux élèvesBourses d’études CEPEO

Banner-300x60.gif

Le CEPEO offre une bourse d’une valeur de 1 500 $ par école secondaire, incluant ses programmes d’éducation aux adultes.  

Pour se voir attribuer une bourse, les élèves ont du présenter une demande qui démontrait qu’ils ont fait preuve de leadership, d’engagement envers la francophonie et qu’ils ont participé à la vie scolaire et communautaire de leur école.

Les meilleurs vœux du CEPEO les accompagnent dans leurs projets futurs.

 

DÉCOUVREZ LES RÉCIPIENDAIRES !

SALMA AHMED | École secondaire publique Omer-Deslauriers

SalmaAhmed2-216x300.jpgSalma est étudiante du baccalauréat international (BI) à l’école secondaire publique Omer-Deslauriers.

Au cours des deux dernières années, Salma a occupé le rôle de vice-présidente du Gouvernement des élèves de son école. En 2019, ses qualités d’organisatrice l’ont amenées à siéger sur le comité des finissants. Membre de nombreuses équipes sportives, dont le soccer et le basketball, Salma est une athlète accomplie.

Jeune francophone, Salma est impliquée et croit en l’épanouissement du français en Ontario. Elle a fait du bénévolat et elle a participé aux Jeux franco-ontariens de la FESFO tout au long de son parcours à l’école secondaire publique Omer-Deslauriers. Salma a ainsi fait partie du Parlement jeunesse de la Fédération de la jeunesse canadienne-française.

Sérieuse et studieuse, elle a déjà, malgré son jeune âge, occupé des emplois à la Ville d’Ottawa et au gouvernement du Canada. Son avenir s’annonce radieux!

HERO AIKEN | École secondaire publique Mille-Îles

IMG_6361-211x300.jpgHero est une étudiante grandement impliquée dans sa communauté et la vie scolaire de l’école secondaire publique Mille-Îles… et c’est peu dire ! Voici quelques-uns de ses nombreux accomplissements.

Tout d’abord, le bénévolat occupe une place très importante dans la vie de Hero. Elle consacre beaucoup de son temps à aider les personnes malades, les plus démunis et les gens marginalisés. D’ailleurs, depuis plusieurs étés, Hero accomplit du bénévolat à l’Hôpital Hôtel-Dieu de Kingston.

À l’école, elle s’implique et soutient les œuvres caritatives. C’est important pour Hero de créer un changement positif et elle le fait régulièrement par son engagement communautaire.

Hero fait partie du club de ME to WE de son école. À l’aide de ses camarades de classe, elle a pris part à une levée de fonds et à une collecte de denrées pour les personnes démunies de la communauté de Kingston. De plus, en tant qu’organisatrice, Hero a participé à la coordination du Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer ayant été organisé à son école. Ce jour-là, plus de 6 000 $ ont été amassés.

S’identifiant comme fière membre de la communauté LGBTQ+ et fière Franco-ontarienne, Hero est passionnée par la défense des droits des minorités.

En 2019, elle collabore à l’organisation de la Kingston Pride. La même année, elle a fait partie d’un comité représentant la jeunesse franco-ontarienne lors d’une rencontre avec les hauts dirigeants de Radio-Canada.

Tout au long de son passage à l’école secondaire publique Mille-Îles, Hero a fait preuve d’excellence. Depuis la 7e année, elle étudie au programme de baccalauréat international (IB). Hero a aussi été membre active du Gouvernement des élèves de son école.

BRADLEY BOILEAU | École secondaire publique De La Salle

Boileau-Bradley-240x300.jpgBradley s’intéresse beaucoup à la politique. Il aime parler et partager ses idées et entamera sous peu un programme spécialisé en science politique et Juris Doctor à l’Université d’Ottawa.

Il est bien parti puisqu’il est déjà vice-président au Conseil des élèves de l’école secondaire publique De La Salle.

Bradley s’implique pour combattre les préjugés envers les francophones en milieu minoritaire et milite afin de préserver leurs droits d’avoir une éducation de qualité en français en Ontario.

Il a récemment suivi un stage à l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario en tant qu’analyste politique junior. De surcroît, Bradley a été élu représentant jeunesse auprès de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO Ottawa).

Il collabore à la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), où il occupe les fonctions de secrétaire-trésorier du Conseil de représentation.

Son implication et dévouement lui ont permis de réaliser plusieurs entrevues avec Radio-Canada, Rogers TV, Unique FM et ONFR+ du Groupe Média TFO.

Vice-président au Conseil des élèves, membre du Gouvernement des élèves, promoteur de la culture et de la langue française à travers de nombreuses activités et journées thématiques, Bradley est un modèle pour ses pairs.

SARAH CLOUSTON | École secondaire publique Le Sommet

Sarah-Clouston-225x300.jpegSarah est une élève du baccalauréat international terminant ses études à l’école secondaire publique Le Sommet. Elle complète ses études secondaires avec une moyenne supérieure à 90 %.

Ses parents, francophiles bien qu’unilingues anglophones, ont vu l’importance d’instruire leur fille dans un conseil scolaire francophone. Depuis la maternelle, Sarah fréquente l’école en français. Elle est fière de son cheminement et en remercie ses parents et tous ses enseignant(e)s qui l’ont aidée à grandir et à s’épanouir dans la diversité.

Ayant grandi sur une ferme biologique à Alfred, Ontario, Sarah a vite développé le sens de l’organisation et de la planification.

Le développement durable et la protection de l’environnement sont des enjeux importants aux yeux de Sarah. C’est d’ailleurs pourquoi, dans le cadre de l’un de ses cours, elle a commencé un projet de réduction de plastique à usage unique à la cafétéria de son école.

Sarah souhaite poursuivre ses études postsecondaires à l’Université de Toronto dans la Faculté des sciences appliquées et du génie et peut-être même un jour faire des études supérieures en Angleterre ou ailleurs en Europe. Avec un diplôme en ingénierie, elle compte poursuivre une carrière en développement durable. Que ce soit dans les énergies renouvelables ou les sciences connexes, l’avenir s’annonce prometteur pour Sarah.

GENEVIÈVE GRIGG | École secondaire publique L'Héritage

image0_GenevièveGrigg_photo-232x300.jpegDire que Geneviève est une étudiante très impliquée dans la vie scolaire de l’école secondaire publique L’Héritage est un euphémisme! Il serait impossible de faire la liste de tous ses accomplissements, mais laissez-nous tout de même essayer…

Tout d’abord, Geneviève s’est démarquée par son excellence scolaire et son dévouement envers la communauté de Cornwall. Élève du baccalauréat international (IB), elle accumule les bonnes notes année après année.

Aimant travailler le bois, Geneviève a créé sa petite entreprise de menuiserie. Elle vend des produits en bois lors de foires artisanales ainsi que sur sa page Facebook. Sa passion l’a amenée à participer à deux reprises à la compétition de Compétences Canada à Toronto, concours où elle s’est méritée la 3e place.

Geneviève fait partie du Gouvernement des élèves de son école, occupant même le siège de première ministre. Elle fait preuve de leadership et est une ambassadrice du bien-être pour tous. Le combat pour les droits des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens ainsi que l’équité salariale pour les femmes en milieu de travail sont des causes qui lui tiennent particulièrement à cœur.

Geneviève s’emploie à conscientiser les gens qu’elle côtoie aux difficultés et aux préjugés que d’autres gens peuvent vivre. Et elle porte donc fièrement le flambeau de l’inclusion, si cher au CEPEO.

Avec cette bourse, Geneviève sera en mesure de faire son entrée à l’université en septembre et y poursuivra ses études en génie.

SOPHIE HÉBERT | École secondaire publique Marc-Garneau

GMSM63901_Sophie-Hébert_MG-1-240x300.jpegSophie est étudiante à l’école secondaire publique Marc-Garneau, à Trenton. Leader et engagée, elle est une organisatrice hors pair dans son école et aime les défis intellectuels et sportifs.

Sophie a participé à de nombreuses activités scolaires et parascolaires. Elle a d’ailleurs représenté son école au Centre d’excellence artistique de l’Ontario (CEAO) de l’école secondaire publique De La Salle. Elle a de plus participé au camp de leadership du Gouvernement des élèves organisé par le CEPEO. Consciencieuse et persévérante, Sophie laissera sa marque pour son excellent travail accompli en tant que co-présidente du Gouvernement des élèves de son école.

Sophie excelle aussi dans les sports, où elle se distingue par son leadership positif. Ses coéquipières l’ont nommé capitaine de leur équipe de volleyball. Sa passion pour le sport l’a ainsi amenée à devenir entraîneuse sportive pour l’équipe volleyball-filles des niveaux 8e et 9e année de son école.

En septembre, Sophie poursuivra ses études postsecondaires en français, à l’Université d’Ottawa, dans le baccalauréat spécialisé en linguistique. Elle souhaite plus tard devenir orthophoniste dans les milieux francophones minoritaires.

ÉRIC IRADUKUNDA | École des adultes Le Carrefour

Eric-226x300.jpgPar son implication dans la vie scolaire et la vie communautaire, Eric fait preuve d’engagement envers la francophonie ontarienne et est un ambassadeur exceptionnel du bien-être pour tous.

Son affection pour la francophonie est profonde. C’est la raison pour laquelle il participe activement à toutes les activités liées à la francophonie. Il a notamment été bénévole :

– au congrès Canada Youth Leadership,

– au Centre francophone de Vanier, à Ottawa,

– au Centre d’immigration catholique de Vanier, à Ottawa dans un programme de nouveaux arrivants,

– lors de la Journée Terry Fox,

– au Championnat canadien d’athlétisme,

– au 150e anniversaire du Canada au Musée canadien de l’histoire.

Bref, c’est un membre actif de sa communauté scolaire et de la communauté dans son sens large!

DIVINE KAGAYO | École Le Transit

Divine-216x300.jpgJeune maman étudiante au Programme jeunes parents de l’école Le Transit et native du Burundi, Divine est arrivée au Canada en 2016. Polyglotte, elle s’est rapidement intégrée à la société canadienne et à la communauté franco-ontarienne d’Ottawa.

Ayant étudié à l’étranger, Divine est ouverte d’esprit et apporte un regard nouveau dans ses collaborations avec les autres apprenant(e)s de l’école Le Transit.

Organisée et responsable, elle se dévoue en toute générosité aux soins des autres. Elle aime apporter du changement positif dans son entourage. D’ailleurs, elle fait depuis cinq ans du bénévolat dans les maisons de retraite et centres de la petite enfance de la région d’Ottawa.

Tant par son implication que par son parcours de vie, elle suscite l’admiration et démontre qu’il est possible de faire une différence dans la vie d’autrui.

SOULEIKA MUSSE | École élémentaire et secondaire publique Maurice-Lapointe

Souleika-Musse_MLapointe-e1592408764625-229x300.jpgSouleika s’est pleinement épanouie lors de son passage à l’école secondaire publique Maurice-Lapointe.

Au cours du secondaire, elle a persévéré et donné le meilleur de soi-même. Ce succès, Souleika en est grandement reconnaissante aux adultes de son entourage qui ont su l’appuyer tout au long de son parcours.

Pendant deux ans, Souleika a occupé le poste de sénatrice dans le Gouvernement des élèves (GDE) de son école. Se croyant au départ timide, elle a su relever le défi avec brio et s’est même distinguée par son éloquence!

Dans son rôle de sénatrice, Souleika a eu l’occasion de travailler sur des initiatives visant à assurer le bien-être des élèves, comme le congrès provincial sur le Climat scolaire positif, qui a eu lieu à Ottawa l’année dernière.

Son expérience en tant que membre du Gouvernement des élèves lui a appris à avoir confiance en elle ainsi que de développer une discipline dont elle compte bien se servir.

L’implication scolaire l’a toujours motivée. Souleika a participé à plusieurs mini-cours d’enrichissement, dont l’un à l’Hôpital Montfort d’Ottawa et un autre à l’Université d’Ottawa.

De plus, l’entrepreneuriat ne la gêne guère. Dans le cadre d’un cours d’anglais, Souleika a mis sur pied un magasin virtuel de sambuza, dont les profits ont servi de dons pour les membres ojibwés de la Première Nation de Grassy Narrows, dans le nord-ouest de l’Ontario.

Souleika a un objectif ; intégrer le programme de sciences biomédicales de la Faculté des sciences de l’Université d’Ottawa. Cette bourse bien méritée viendra l’appuyer dans la réalisation de ses rêves et aspirations.

ALEXANDRA O'QUINN-GRAVELLE | École élémentaire et secondaire publique L'Académie de la Seigneurie

unnamed_Alexandra-225x300.jpgTrès engagée dans la vie scolaire et la vie communautaire, Alexandra éprouve une véritable passion pour l’enrichissement et le renforcement collectif. 

Elle s’est montrée généreuse envers les familles démunies par son implication lors de collectes de fonds annuelles. Alexandra fait tout pour assurer le bien-être de celles et ceux qui l’entourent. 

Animée par sa passion pour les arts et la science, Alexandra est curieuse et démontre une soif d’apprendre remarquable. D’ailleurs, cet intérêt l’a amené à participer dans la Majeure Haute Spécialisation en agriculture et transformation des aliments de son école. 

Avec cette bourse d’études, Alexandra sera en mesure de faire son entrée au Collège Humber de technologie et d’enseignement supérieur au mois de septembre dans le cadre du programme de direction de funérailles. Un choix qui témoigne de son empathie envers la communauté.

GUILLAUME PELCHAT | École élémentaire et secondaire publique l'Équinoxe

Guillaume-Pelchant_Photo-225x300.jpg

Guillaume est un finissant à l’école élémentaire et secondaire publique L’Équinoxe à Pembroke, où il a fait sa marque en tant qu’organisateur hors pair et athlète exceptionnel.

Au secondaire, il a remporté deux fois la médaille d’or en ski de fond au championnat de la Fédération des sports scolaires d’écoles secondaires en Ontario. Il a de plus représenté son école dans d’autres disciplines, comme le volleyball, le basketball, le badminton, le tennis, et l’athlétisme. Tout ce dévouement lui a valu le titre d’athlète de l’année en 9e, 10e et 11e année.

Guillaume a toujours été impliqué dans la vie étudiante de son école. Sa participation active et son leadership aux activités de climat scolaire positif ont été remarqués. Dans le cadre d’une initiative-école du nom de « projet passion », Guillaume a joint l’utile à l’agréable en organisant des midis-volleyball, où enseignant(e)s et étudiant(e)s ont pu fraterniser par le biais du sport.

Guillaume fréquente l’école élémentaire et secondaire publique L’Équinoxe depuis l’âge de 3 ans. Il y éprouve un grand sentiment d’appartenance et il le fait sentir dans toute la communauté. Sa langue maternelle française lui est très chère et en fait un excellent ambassadeur pour les francophones de l’Ontario.

Guillaume poursuivra ses études post-secondaires à l’Université Lakehead de Thunder Bay, dans le programme d’Administration des affaires. En allant à Thunder Bay, Guillaume, réalisera aussi un autre de ses rêves, celui de faire partie du Centre de développement de l’équipe nationale de ski de fond.

MEGAN ROY | École secondaire publique Louis-Riel

Megan-Roy-214x300.jpgPar son implication dans la vie scolaire et la vie communautaire, Megan fait preuve d’engagement et leadership dans tout ce qu’elle entreprend.

Faisant partie du programme des cadets de l’air depuis plusieurs années, Megan a été promue adjudante de première classe, ce qui signifie qu’elle est à la tête de plus de 200 cadets lors des rassemblements et cérémonies.

Megan est aussi une athlète hors pair, se distinguant particulièrement en athlétisme. En tant que membre du groupe Fillactive, elle a participé, avec les filles de son école à une panoplie d’activités physiques et sportives. D’ailleurs, ses intérêts pour le sport l’ont amené à participer aux championnats organisés par la Fédération des associations d’athlétisme scolaire de l’Ontario.

Elle a également participé aux Jeux franco-ontariens; à des tournois de balle-molle; elle fait du cross-country et a fait partie de l’équipe biathlon dans les cadets. Megan est récipiendaire « Or » du prix international du duc d’Édimbourg. Cette initiative est un programme d’encouragement à la jeunesse qui s’étend dans 144 pays.

Depuis la 9e année, Megan est membre du Gouvernement des élèves, dont elle a été la présidente lors de sa dernière année au secondaire.

Avec cette bourse d’études, Megan pourra se consacrer plus facilement à ses études et à ses entraînements en toute sérénité.

KHADIDJA YAYA | École secondaire publique L'Alternative

Yaya-Khadidja-271x300.jpgNouvellement arrivée au Canada, Khadidja fréquente l’école secondaire publique L’Alternative. Elle est attentionnée et se démarque par l’humanité dont elle fait preuve envers toutes celles et tous ceux qui la côtoient.

Khadidja apprécie et reconnaît l’importance du bilinguisme au Canada. D’autant plus, en tant que francophone, elle reconnaît l’importance de la préservation de la langue et des cultures.

La cohésion de groupe compte beaucoup pour Khadidja, c’est pourquoi elle a mis sur pied un comité se voulant au service du bien-être des apprenants de son école. Au communautaire, elle vient en appui aux autres en effectuant du bénévolat à la Résidence Saint-Louis et à l’hôpital Bruyère, à Ottawa, et plus récemment au Centre catholique pour immigrants (CCI) d’Ottawa.

Khadidja souhaite bientôt être admise au baccalauréat en sciences infirmières. Nous sommes persuadés qu’elle atteindra ses objectifs et l’encourageons à persévérer tout en poursuivant son rêve d’un jour, devenir médecin.

YASMINE ZEMNI | École secondaire publique Gisèle-Lalonde

Photo_YasmineZemni-248x300.jpg

Yasmine est une élève du baccalauréat international terminant ses études à l’école secondaire publique Gisèle-Lalonde. Dès son arrivée au Canada en provenance de Tunisie il y a quelques années à peine, elle s’est grandement impliquée dans son école ainsi que dans différentes organisations francophones de la province, Yasmine ne cesse de cumuler les succès.

Yasmine est présidente du Sénat des élèves du CEPEO. Son leadership envers la jeunesse et la francophonie ontarienne font partie de son quotidien. Son soutien aux organisations à but non lucratif et son engagement envers la jeunesse sont remarquables.

Yasmine s’intéresse beaucoup à la politique, elle aime parler et partager ses idées. Au niveau provincial, elle a fait partie de conseils ministériels, dont celui de l’ex-whip en chef du gouvernement fédéral, l’honorable Andrew Leslie, celui de la députée provinciale d’alors Marie-France Lalonde et enfin celui de l’honorable Mitzie Hunter, à l’époque ministre de l’Éducation.

Elle a aussi représenté les élèves des écoles du CEPEO en Argentine dans le cadre d’une simulation de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la Culture (UNESCO).

Yasmine a également eu l’occasion de représenter la jeunesse canadienne lors du Sommet Jeunesse du Canada du premier ministre Justin Trudeau durant lequel elle a pu discuter avec le premier ministre et ses membres du cabinet à titre consultatif.

Depuis le début du mois de mars, elle siège à l’Association des conseils des écoles publiques de l’Ontario (ACÉPO) comme représentante de la jeunesse par intérim.

Outre que ses engagements politiques, Yasmine a été la personne-ressource pour la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) afin de promouvoir la francophonie auprès de la jeunesse. Depuis plus de deux ans, elle siège aussi comme membre du jury d’Épelle-moi Canada (ÉMC). Ce rôle lui tient à cœur, car elle croit fermement en l’importance de bien manier la langue française dès un très jeune âge.

Yasmine est une féministe engagée. Elle a organisé un panel pour la Journée des femmes, le 8 mars dernier à son école. Elle s’est aussi livrée sur le sujet lors d’un TEDxTalk du TEDxUOttawaWomen. Bravo !

Déjà forte de nombreuses expériences, nul doute que son avenir s’annonce des plus prometteurs !