AccueilServicesServices aux élèvesBourses d’études CEPEO

Bourses du CEPEO 2024

Le CEPEO offre chaque année une bourse d’une valeur de 1 500 $ par école secondaire, (incluant le programme le Transit et l’école des adultes Le Carrefour). Ces bourses ont pour but de souligner l’engagement des élèves.

 

Admissibilité et critères de sélection

Banniere couleurs valeurs cepeo

En savoir plus

Admissibilité :

Pour être admissibles aux bourses d’études du CEPEO, les élèves doivent en être à leur dernière année d’études au palier secondaire, avoir fréquenté une école secondaire du CEPEO pendant l’année scolaire en cours et avoir obtenu des résultats scolaires satisfaisants. Ces bourses ont pour but de souligner l’engagement des élèves.

Critères de sélection :

  • Leadership;
  • Engagement à l’égard de la francophonie au cours de leur secondaire;
  • Participation active à la vie scolaire;
  • Participation à différents organismes communautaires à titre de bénévole;
  • Respect de soi, des autres et des différences du milieu.

Un accent est placé sur l’engagement envers la francophonie.

Les élèves peuvent obtenir plus de détails auprès de l’administration de leur école.

Archives

Banniere couleurs valeurs cepeo

Félicitations aux récipiendaires 2023 !

Émilie Hominuk | École élémentaire et secondaire publique L’Académie de la seigneurie

Émilie Hominuk

Émilie fréquente l’école secondaire publique L’Académie de la Seigneurie. Elle fait partie du gouvernement des élèves depuis la 10e année. 

De plus, Émilie fait beaucoup de bénévolat avec plusieurs groupes différents, principalement des groupes francophones, soit pour aider à garder et encourager le français dans notre province ou simplement des activités en français.

Le français occupe une place bien importante dans la vie d’Émilie. Elle a toujours étudié en français et continuera de le faire l’an prochain lors de son arrivée à l’Université de Moncton en psychologie, criminologie et sociologie.


Salma Achoumi | École secondaire publique Gisèle-Lalonde

Salma Achoumi

Salma Achoumi fréquente l’école secondaire publique Gisèle-Lalonde. 

Son implication dans la communauté francophone a été nourrie par son parcours académique, ses expériences de bénévolat, sa participation à l’école et ses projets.

Au secondaire, dans le cadre du programme du Baccalauréat International, Salma a conceptualisé et réalisé divers projets, notamment des rapports d’information, des bandes-annonces vidéo et un mémoire sur la littérature française. 

En tant qu’élève ambassadeur de l’IB, Salma a encadré de futurs élèves du Programme, en dirigeant un camp de leadership sur le profil de l’apprenant et en promouvant le travail d’équipe. Grâce à son implication dans la vie scolaire et sociale, elle a inspiré d’autres personnes en leur donnant des conseils sur la gestion du temps, les études et le maintien d’une vie scolaire et sociale équilibrée.

Salma est très fière de ses contributions à la communauté francophone.


Sotidi Lisumbu | École secondaire publique L’Alternative

Sotidi Lisumbu

Sotidi Lisumbu est élève à l’école secondaire publique L’Alternative. Elle poursuivra ses études post secondaire à l’automne au Collège La Cité dans le programme d’hygiène dentaire.

Sotidi est une personne travaillante qui démontre beaucoup de leadership en situation de travail d’équipe. Elle occupe actuellement un poste dans une franchise McDonald’s. Dans son quotidien, elle doit gérer l’équipe cuisinière et doit souvent remplacer son superviseur. 

À la maison, Sotidi démontre encore beaucoup de leadership. Elle surveille souvent ses frères et sœurs et doit s’assurer de leur bien-être. 

Pendant ses temps libres, Sotidi fait du bénévolat dans son église. Elle est souvent responsable de la surveillance des enfants. Elle mène des activités et des discussions de groupe avec les plus jeunes.


Wafa Amrouche | École secondaire publique De La Salle

Wafa fréquente l’école secondaire publique De La Salle. Elle fait partie de la concentration arts visuels au Centre d’excellence artistique de l’Ontario. Elle vise l’excellence à travers son leadership qu’elle exerce de manière quotidienne. Détentrice d’une ceinture noire en Tawkwondo, elle fait aussi du kick-boxing et joue au basket-ball. 

Wafa participe à plusieurs événements organisés par la Ville d’Ottawa comme le comité Jeunesse Ottawa-Vanier. De plus, Wafa a remporté plusieurs prix dans le domaine de l’art visuel, dont le prix Scholastic Region-At-Large, un honneur au niveau national. Elle a eu la chance d’exposer son art à plusieurs reprises, dont à la galerie d’Art d’Ottawa. 

En salle de classe, Wafa a terminé son secondaire avec une moyenne générale de 90%. 

Signe de son engagement, Wafa et sa sœur ont commencé leur propre entreprise de tutorat pour aider aux enfants des familles immigrantes de son quartier à apprendre le français.


Matthew Deblois | École secondaire publique L’Équinoxe

Mathieu Deblois

Matthew est un élève de l’école secondaire publique L’Équinoxe. Depuis son jeune âge, Matthew aide sa communauté à atteindre son plein potentiel. Ouvert d’esprit, Matthew a assisté à plusieurs événements communautaires durant son parcours scolaire. 

Le bénévolat occupe une place importante dans la vie de Matthew. Chaque matin lors de son arrivée à l’école, il prépare les collations avant le début de la journée. 

Étant un athlète naturel, Matthew a joué à plusieurs sports différents lors de son parcours à l’école secondaire publique L’Équinoxe. Il était très fier de représenter L’Équinoxe car il pouvait démontrer que son école francophone était aussi talentueuse que les grandes écoles anglophones de la région.


Véronique Grigg | École secondaire publique L’Héritage

Véronique Grigg

Élève à l’école secondaire publique L’Héritage, à Cornwall, Véronique compte plus de 200 heures de bénévolat. Chaque samedi matin pendant trois ans, Véronique a travaillé bénévolement dans son école de danse avec des enfants handicapés pour leur permettre d’acquérir des compétences de base en ballet.

Pendant le confinement de 2020, Véronique a commencé à faire du bénévolat avec un organisme nommé Sending Sunshine, qui envoie des cartes aux personnes en foyer pour les aînés. En tout, Véronique a écrit et conçu 104 cartes qui ont été envoyées aux résidents.

À l’école, Véronique était la vice-présidente du gouvernement des élèves cette année. À ce titre, elle a planifié et exécuté une collecte de fonds pour l’école. Ces fonds ont permis à l’école d’organiser quelques activités pour les élèves.

Véronique poursuivra ses études à l’Université Concordia, à Montréal, l’an prochain.


Samantha Ingabire | École des adultes Le Carrefour

Mère de deux enfants, Samantha fréquente l’école des adultes Le Carrefour depuis l’automne 2022. Arrivée au Canada en novembre 2020, Samantha a complété 3 cours de français et 3 cours de mathématiques. 

Même avec un horaire chargé, Samantha trouve quand même du temps pour redonner à sa communauté. Elle participe comme bénévole à la boutique de l’Espoir chaque mardi et jeudi.  Durant le temps des fêtes, elle a participé à l’initiative des paniers de Noël que le Carrefour organise pour aider les apprenants dans le besoin.

Samantha souhaite continuer ses études au Collège La Cité lors de la prochaine rentrée scolaire.


Nora Claude | École secondaire publique Louis-Riel

Nora Claude Ndjou’ou

Nora est une élève du CEPEO depuis son jeune âge. Elle est une Franco-Ontarienne très fière. Le 25 septembre 2022, Nora a pu inspirer ses camarades de classe à travers un discours sur la francophonie en Ontario. 

Dès la 7e année, Nora s’est jointe au gouvernement des élèves. Elle a été élue présidente du GDE en 2021. Elle a consacré beaucoup de son temps au gouvernement des élèves et à plusieurs activités parascolaires. En tout, elle a accumulé plus de 170 heures de bénévolat.

Avec sa famille, Nora a fondé un organisme qui achemine des livres gratuitement au Cameroun. Plus de 3000 livres ont été envoyés.


Mackenzie Curran | École secondaire publique Le Sommet

Mackenzie Curren

Mackenzie est une élève de 12e année à l’école secondaire publique Le Sommet. Depuis son arrivée à l’école en 7e année, Mackenzie aime montrer l’exemple et essaie toujours de laisser un impact positif dans tout ce qu’elle entreprend. 

Joueuse de soccer de haut niveau, Mackenzie estimait que c’était important de faire ses

heures de bénévolat dans ce domaine qu’elle aime tant. Elle a donc décidé de devenir entraîneuse de petites joueuses de 4 ans pour inspirer la prochaine génération de filles à jouer le sport qu’elles aiment. Étant l’unique entraîneuse bilingue, Mackenzie avait la responsabilité de s’occuper des joueuses qui parlaient uniquement le français

L’été dernier, Mackenzie a fait partie de l’équipe de loisir à la ville de Hawkesbury comme employé. Elle a participé à la promotion de la langue française partout en ville, notamment lors du Festival multiculturel de cette année.


Alexandrine Bernier-Lerou | École secondaire publique Marc-Garneau

Alexandrine Bernier-Leroux

Alexandrine fréquente l’école secondaire Marc-Garneau. Elle provient d’une famille militaire. Elle a déménagé quelques fois dans sa vie et c’est cela qui lui a permis de parler le français et l’anglais parfaitement. Elle est une élève grandement impliquée et elle fait partie du gouvernement des élèves.

L’été dernier, Alexandrine s’est jointe aux Forces armées canadiennes dans la marine en tant que réserviste. Elle a aussi appliqué au Collège militaire royal du Canada dans un programme en psychologie.

Alexandrine est une personne attentionnée et respectueuse. Elle aime bien aider ses camarades de classe lorsque ceux-ci en ont besoin.


Laila Farid | École secondaire publique Maurice-Lapointe

Laila Farid

Laila est une élève de 12e année à l’école secondaire publique Maurice-Lapointe. Elle porte une attention extrêmement importante au français et est une fière Franco-Ontarienne. 

Tout au long de son parcours secondaire, Laila s’est impliquée dans la communauté scolaire. Elle fut membre du gouvernement des élèves et a fait partie de l’équipe d’improvisation de son école. Au concours d’improvisation du Gazou d’or, elle s’est mérité le prix de meilleur esprit d’équipe.

Pendant 5 ans, elle a consacré près de 10 heures par semaine aux sports en dehors des heures de classe. Dès septembre, Laila étudiera en génie mécanique biomédical.


Harper Aiken | École secondaire publique Mille-îles

Aiken Harper

Harper a fréquenté l’école secondaire Mille-îles. Dévouée, elle a consacré de nombreuses heures au bénévolat lors de son passage au secondaire. Elle a aussi occupé le poste de sénatrice junior et sénior au sein du gouvernement des élèves. 

Elle fut aussi première ministre cette année. Plus tôt cette année, ce poste lui a permis de rencontrer la secrétaire générale de la commission canadienne de l’UNESCO, Roda Muse.

En dehors du GDE, Harper s’est jointe à l’équipe d’improvisation de l’école en tant que capitaine. Elle s’est aussi impliquée au sein de plusieurs projets communautaires comme la levée de fonds Relais pour la vie et à des projets artistiques en solidarité avec l’Ukraine.


Rima El Bagoury | École secondaire publique Omer-Deslauriers

Rima a fréquenté l’école secondaire publique Omer-Deslauriers.  Avec une moyenne académique supérieure à 90%, elle valorise l’excellence, le leadership et l’engagement communautaire. Rima a participé à diverses activités en dehors des heures de classe, a fondé un club de sensibilisation au cancer et s’est engagée dans le bénévolat, mettant ainsi en valeur ses diverses compétences et réalisations. Elle compte plus de 200 heures de bénévolat.

Rima accorde de l’importance au respect de soi et des autres, ainsi qu’à la diversité. Elle garde un lien fort avec ses racines égyptiennes tout en appréciant son héritage canadien. Elle saisit les occasions d’aider sa communauté. En outre, elle participe activement à des activités communautaires, notamment en aidant au nettoyage après la soirée égyptienne organisée par l’association étudiante de l’Université d’Ottawa.


Hana Osseiran | École secondaire publique Pierre-de-Blois

Hana Osseiran

Depuis la huitième année, Hana s’est engagée à améliorer le climat de l’école, en siégeant à l’association des élèves, puis au sénat, pour finalement terminer son parcours scolaire en tant que présidente du sénat et conseillère des élèves.

En 11e année, Hana a pris la décision difficile de changer d’école et de rejoindre l’école Pierre-de-Blois. Bien qu’elle ait dû jongler avec son rôle de vice-présidente du Sénat, s’adapter à la transition scolaire et se faire de nouveaux amis, elle a surmonté ces obstacles avec le soutien de sa merveilleuse famille et de ses amis proches. 

En tant que vice-présidente, Hana a assisté à toutes les réunions virtuelles du Conseil, y compris les sessions ordinaires, extraordinaires et à huis clos. Elle a également siégé au comité consultatif sur l’équité et les droits de la personne. Elle a notamment contribué à la création d’une salle de prière et de méditation dans une école secondaire et a participé à l’élaboration d’un code vestimentaire uniforme pour les écoles secondaires du Conseil.